GUW Tv reçoit pour vous, Mme Sabrina ANOH espe Akele, Responsable gestion du patrimoine et projet chez Tsebo Facility Solutions et bénévole dans un programme d’accompagnement de jeunes filles pour la réalisation de projet pour nous donner son témoignage sur le séminaire de GUW Côte d’Ivoire.
 
Midarèck TOGBE: Bonjour Madame ! Comment allez-vous ?
Sabrina ANOH : Bonjour Madame, je vais bien merci.
 
Midarèck TOGBE: Présentez vous s’il vous plaît.
Sabrina ANOH : je suis Sabrina Anoh epse Akele. Je suis mariée et maman d’un petit garçon de 10 mois. Dans la vie professionnelle je suis responsable gestion du patrimoine et projet chez Tsebo Facility Solutions et en annexe je suis bénévole dans un programme d’accompagnement de jeunes filles pour la réalisation de leur projet
 
Midarèck TOGBE : Qu’est-ce qui vous a marqué le plus au cours du séminaire Get up woman ?
Sabrina ANOH :  Au cours du séminaire toutes les interventions ont été très instructives, la comptabilité avec Monsieur Cissé, l’investissement avec Tall Serif et tout particulièrement l’intervention de Pervenche ALIMAN sur le parallèle entre l’entrepreneuriat et le salariat. 
Midarèck TOGBE : Qu’avez vous retenu de ce séminaire ?
Sabrina ANOH : Etant moi même très active dans mes activités sociales, il m’est arrivé de penser à sauter le pas. Mais grâce à son intervention j’ai compris qu’il a des étapes à suivre et que le saut vers l’entrepreneuriat n’est pas un sprint mais un marathon
 
Midareck TOGBE: Comment ce séminaire vous est il utile ?

Sabrina ANOH : On ne finit jamais d’apprendre et j’ai beaucoup appris. J’ai rencontré des femmes de divers horizons, suivi des interventions sur des termes que je connaissais pas. Exemple le financement participatif, j’ai appris beaucoup sur la gestion du stress et aussi l’épanouissement de la femme cela été la cerise sur le gâteau.

 
Midarèck TOGBE: Quel changement avez vous constaté dans votre vie professionnelle après ce séminaire ?
Sabrina ANOH : Avant le séminaire, j’avais quelques incompréhension sur le plan comptable que j’ai pu éclaircir grâce à monsieur Cissé.
 
Midarèck TOGBE: Votre mot de fin à l’endroit de Get up woman
Sabrina ANOH : je souhaite à GUW bon vent dans la constitution d’un réseau fort en Afrique et dans le monde. Nous attendons avec hâte la rencontre internationale avec toutes les membres du réseau Merci…
 
Midarèck TOGBE : Merci à vous aussi Madame et à bientôt.