LE PRIX A PAYER

La vie est constituée de saisons qui se succèdent l’une après l’autre et nous apporte chacune son lot de bonheur ou de défi à relever.  Il nous arrive de ne voir que du noir autour de nous. Aucune lueur d’espoir à l’horizon. Le poids du chagrin effraie au point où on a peur de fermer les yeux faisant le vœu que demain n’arrive jamais. Mais hélas, la nuit disparaît et le jour se lève. 

L’ on se retrouve encore face à ses nombreux défis. On commence à petit coup à croire que l’au-delà serait meilleur que de continuer à subir les affres de la vie sur terre. Tant la complexité des humains pousse à la cruauté.

Le coeur est si chargé de douleurs et d’amertumes qu’aucune parole n’arrive à s’échapper des lèvres. Et même quand on le désire, on ne sait par où commencer. On aimerait pleurer mais les larmes ne coulent pas ? Même pas une épaule pour nous consoler. 

 

On se sent bien seul dans ce monde rempli de vicissitudes. Ne sachant que faire.

On a envie de tout abandonner, de tout quitter. On se demande à quoi bon ? Parfois, on a envie de crier, de dire je n’en peux plus. Mais qu’est-ce-qu’on y gagnerait ? 

Mieux vaut incliner ses genoux et confier son désarroi à son créateur. Lui qui connaît toute chose et sait transformer les déserts en oasis. Oser lâcher prise et  rechercher l’épanouissement personnel. Mieux vaut se relever, s’armer de courage, se battre et aller devant.

 
 

A ce moment précis quelle attitude faut il adopter ?

Ne refusez pas la bataille. Ne vous arrêtez pas en si bon chemin. Pleurez, cassez tout si vous voulez mais réveillez vous et relevez le défi.

Demain est un autre jour. Soyez forte. Redoublez d’ardeur, refusez à nouveau la défaite. Il y a toujours un prix à payer pour devenir grand. Comme l’a dit coach Micheline Tanoé, “soit vous payez le prix maintenant, soit vous le payerez plus tard”.

 Considérez ce que vous vivez actuellement comme le prix à payer pour devenir un homme ou une femme responsable, l’imbattable et l’inégalable demain. Ne vous éloignez pas, ne fuyez pas non plus. Faites y face tout en ayant vos yeux fixés sur le but, l’objectif, la vision.

 
 

Je ne vous interdit pas de couler les larmes mais relevez vous et refusez de pleurer à  nouveau. Regardez devant vous comme l’a dit une de nos citations sur Get Up Woman : “nos yeux ne sont pas derrière mais devant pour nous permettre de fixer nos objectifs sur l’avenir et non pour ressasser le passé. Laissons le derrière nous.”

Ayons des objectifs clairs. Soyons déterminées, soyons des exemples, soyons des leaders, soyons des références.

Midarèck TOGBE

 
 
 
 
 
 
 

Laisser un commentaire