LE MARIAGE SE PREPARE (PARTIE 1)

Le mariage n’est pas une fin en soi, il n’est pas le but ultime de la vie. Certaines femmes passent la majeure partie de leur temps à chercher l’homme de leur vie ou à courir après le mariage qui n’est en réalité qu’une étape d’un long processus. Chaque humain qui naît dans le monde a une mission bien précise et c’est dans l’accomplissement de cette mission que le mariage et les autres bénédictions de la vie nous arrivent. Il est possible de se réaliser même étant célibataire. Le mariage n’apporte pas l’équilibre.

Il faut être une femme équilibrée avec des objectifs bien précis avant de s’engager.

Selon les saintes écritures, la femme est une aide pour l’homme et non le contraire. Elles disent aussi : qui a trouvé une femme a trouvé le bonheur. Ce qui veut dire que d’essence, la femme est le bonheur, elle est une aide. Elle peut donc se réaliser sans un homme. D’où vient alors cet acharnement à rechercher son bonheur en l’homme. Parfois les femmes sont si désespérées qu’elles acceptent n’importe quel homme dans leur vie. Or un mauvais choix peut briser à tout jamais votre vie…… Pendant que vous êtes encore célibataire, cultivez des qualités, des habitudes et des aptitudes qui vous seront très utiles une fois marié.

Le mariage ne fait pas de vous des femmes d’impact. Ce n’est pas parce qu’on vous appelle Madame X que vous avez de la valeur. La faiblesse des femmes est qu’elles vivent dans le cœur au lieu de la tête. A notre époque, les femmes doivent plus raisonner que de laisser les émotions guidées leur vie.

Se marier, c’est-à-dire se mettre en alliance à vie avec une personne, c’est bâtir un édifice et pour cela, il faut s’asseoir et faire un budget pour ensuite poser de bonnes fondations au risque de voir l’édifice s’effondrer. Tel que l’entretien dans le long terme d’un l’édifice bâtit est coûteux, il en va de même pour le mariage. Se marier semble déjà un défi, toutefois, il faut penser au maintien du lien conjugal année après année. Et cela exige un énorme sacrifice : celui de s’engager totalement. Si vous n’êtes pas prêt pour ce sacrifice, c’est que n’êtes pas prêt pour le mariage. C’est le respect de cet engagement qui fera que les conjoints voudront rester ensemble dans les bons et les mauvais moments et se soutiendront l’un l’autre quoi qu’il arrive.

Avant de s’engager avec une personne en vue d’un projet de mariage, il faut prier si vous êtes croyant et attendre la réponse de Dieu sur ce sujet. Ne prenons pas le sujet du mariage à la légère, comme s’il s’agissait d’une simple chemise que l’on peut changer ou remplacer comme bon nous semble. Accepter de vivre quelques années de célibat à l’âge adulte vous permettront d’acquérir de la maturité pour être plus apte à devenir un conjoint à la hauteur. Si vous remettez à plus tard la question du mariage, vous pourrez mieux vous connaître vous-même : ce qui est indispensable pour réussir votre mariage.

Avant d’exiger des qualités de votre conjoint, demandez- vous quels traits de votre personnalité contribueront à la réussite de votre mariage ? Quel genre d’épouse serez-vous ? Serez-vous une épouse honnête ? Accepterez-vous volontiers les conseils et reproches ? Ou bien serez-vous toujours sur la défensive quand on vous reprend ? Serez-vous plutôt gaie et optimiste ? Ou aurez-vous tendance à être morose et à vous plaindre constamment ? Et si vous opériez quelques changements personnels avant d’envisager de vous marier. Le mariage c’est aussi ce que vous apportez à l’autre. Prenez le temps de cultiver des qualités comme l’amour, la joie, la paix, la patience, la bienveillance, la bonté, la foi, la douceur et la maîtrise de soi. Travaillez sur votre beauté intérieure et la nature se chargera de mettre sur votre chemin celui qu’il vous faut….

Libérez- vous de toute dépendance émotionnelle et avant de vous lancer dans une relation demander vous si vous êtes vraiment prête et si vous voulez passer vos derniers jours avec cet homme. Ensuite, échangez avec ce dernier sur ces points :

–   Sa situation matrimoniale actuelle et sa vision du couple
–   Ses attentes vis-à-vis de son conjoint
–   Le rôle que joue chaque partie dans le couple
–   Sa situation professionnelle et ses objectifs de vie
–   Sa spiritualité et la spiritualité au sein du couple
–    Sa vie de famille : sa relation avec son père (les hommes ont tendance à refléter l’attitude de leur père.

Donc en voyant comment son père se comporte, vous pouvez imaginer à peu près ce que sera votre futur époux), sa mère (qu’il soit trop accroché à sa mère ou en discorde avec elle c’est mauvais signe pour l’avenir de vos relation)

–  Sa perception de la vie de famille et quel sera votre rapport avec la famille de chacun de vous après votre union
–  Sa perception des enfants et le nombre d’enfants que vous devez avoir (sur ce point, la femme doit faire en sorte de n’avoir que le nombre d’enfant qu’elle-même pourra prendre en charge)
–   Comment vous éduquerez vos enfants ?
–   Qui sont ses amis et quelle place vous leur accorderez dans votre vie de couple
–   En apprendre sur ses loisirs
–   Son caractère, ses principes, ses valeurs, son style de vie
–  Gestion des ressources financières du couple

Selon ses croyances, les bases fondamentales d’un mariage réussi sont :
–   La soumission vis-à-vis de Dieu
–   L’amour selon Dieu et non celui du monde
–   La confiance mutuelle
–   La fidélité
–   L’humilité
–   Le dialogue
–   Le fait de partager la même foi, les mêmes valeurs et les mêmes objectifs permettent de cheminer longtemps ensemble.

Midarèck  TOGBE

Laisser un commentaire